Nouvelles

H-Kempf.jpg

Pour sauver la planète, sortez du capitalisme


Un autre monde est possible, il est indispensable, il est à notre portée. Le capitalisme, après un règne de deux cents ans, est entré dans une phase mortifère : il gère tout à la fois une crise économique majeure et une crise écologique d’ampleur historique. Pour sauver la planète, il faut  sortir  du  capitalisme,  en  reconstruisant  une  société  où l’économie  n’est pas  reine  mais outil, où la coopération l’emporte sur la compétition, où le bien commun est plus important que le profit. Hervé Kempf explique comment le capitalisme a changé de régime depuis les années 1980 et a réussi imposer son modèle individualiste de comportement, marginalisant les logiques  collectives.  Pour  sortir  du capitalisme,  il  faut  prioritairement  se défaire  de  ce conditionnement psychique. L’oligarchie cherche à détourner l’attention d’un public de plus en  plus  conscient  du désastre  imminent  en  lui  faisant  croire  que  la  la technologie  pourrait surmonter l’obstacle.  Cette  illusion  ne  vise  qu’à  perpétuer  le système de domination en vigueur.

L’avenir n’est pas dans la technologie, mais dans un nouvel agencement des relations sociales. Ce qui fera pencher la balance, c’est la  force et la vitesse avec lesquelles nous saurons retrouver l’exigence de la solidarité. 

Pour sauver la planète, sortez du capitalisme, janvier 2009, aux éditions du Seuil. 


Ce livre a reçu le Prix du Livre Environnement 2009, décerné par la Maison de la nature et de l’environnement de l’Isère et la FNAC Grenoble.