Nouvelles

Chers Amis, Chers Camarades,

Le bureau de la section de Gradignan vous présente ses meilleurs vœux de santé, de bonheur et de réussite à vous et aux personnes qui vous sont chères pour cette année 2016.

L'année 2015 a été une année de rupture pour notre république :

  • le terrorisme et la barbarie de l'extrémisme religieux nous ont frappés de plein fouet et Daesh s'invite dans notre quotidien,
  • les réfugiés, habitants de Syrie, d'Irak, de Lybie sont les premières victimes  de DAESH et nous devons encore et encore leur apporter assistance et solidarité,
  • la guerre a été déclarée par notre nation, pour la première fois de notre histoire, je crois, à une organisation et non une nation implantée sur un territoire grand comme un pays,
  • la démocratie a vécu sous le risque de passer sous la dictature lors des élections départementales et régionales,

En 2015, nous avons pu constater une collusion des extrêmes religieux (DAESH et d'autres, …), des extrêmes politique (FN et d'autres, …), des extrêmes économiques (le néolibélarisme et d'autres, …) comme vraisemblablement jamais vu dans l’histoire mondiale de l'humanité.

L'année 2015 est aussi une année de revalorisation du revenu pour un grand nombre de nos concitoyens. Le gouvernement a :

  • entériné la première étape du pacte de responsabilité et de solidarité,
  • engagé la deuxième étape de la baisse de l'impôt sur le revenu,
  • promu la rénovation des logements sur la caractéristique thermique,
  • revalorisé les allocations pour les familles pauvres, le RSA et l'aide à la complémentaire santé
  • élaboré un plan pauvreté et pris en compte la pénibilité au travail sur 4 facteurs.

Au choix d'énoncer ces quelques réformes de 2015 s'en ajoute bien d'autres dont vous pourrez prendre connaissance sur le site du gouvernement à la rubrique "Agenda des Réformes".

L'année 2015 a surtout été la prise de conscience du risque de disparition de l'espèce humaine, grâce à notre gouvernement et via la COP21 approuvée par 165 pays du monde.

Les commentateurs de l'actualité des chaînes de la banalisation ne se lassent pas de nous rappeler le changement climatique. Et notre cupidité entretenue par le capitalisme entraine des accidents majeurs, tel que celui de la fuite de gaz de méthane qui affecte la région de Los Angeles depuis le 23 octobre et qui oblige les résidents à évacuer la zone.

En fait cet accident est juste un exemple providentiel de ce qui se passera lorsque les gélatines du permafrost et des fonds marins libéreront leur méthane en raison de l'élévation de la température des sols et de la mer. Et dans ce cas nous n'aurons pas la possibilité de créer un second puits pour endiguer le phénomène.

L'année 2015 a aussi été une bonne année politique pour notre circonscription et région. J'en profite pour saluer notre président de région Alain Rousset, notre conseiller départemental Sébastien Saint Pasteur et son remplaçant André Varignon, mais aussi vous militants qui sans votre travail, ses résultats n'auraient pas été possibles.

Alors pour 2016, j'espère avec vous et notre premier secrétaire que le gouvernement pourra mettre en place une politique qui permettra de s’attaquer à la grande pauvreté, à la précarité, à la relégation et poursuivra la bataille pour la refondation de l’école et de l’écologie.

Mais là où mon opinion diffère, c'est sur la poursuite de la bagarre pour la compétitivité. A mon idée, je pense que la concurrence sur les biens et les services induit la compétitivité entre les entreprises qui mène inévitablement à la mainmise des multinationales non seulement sur le marché, mais aussi sur nos démocraties et sur nos vies. Pour vous en convaincre je vous engage à visionner le film "Demain" qui présente des amorces de solution contre l'extrême capitalisme qui apporte en fin de compte très peu au bien être de chacun.

N'oublions pas et rappelons à nos concitoyens que le capitalisme est fondé sur l'accumulation et pousse au vice qu'est la cupidité, raison probable des extrêmes économiques, religieux et politiques.

2016, dans notre cycle électoral national sur 5 ans est l'année sans élection.

Aussi, je pense que cette année, nous aurons dans le cadre de notre section à réfléchir et à agir en rencontrant nos concitoyens pour inciter la très grande majorité des belles personnes que comporte notre pays à reprendre le pouvoir sur leur vie, pour tout d'abord diminuer l'abstentionnisme, puis ensuite contribuer à l'avènement d'une société respectueuse de la nature, de la personne et en recherche de l'harmonie.

Dans cet objectif, je fais appel à votre implication et à votre travail pour changer notre société, comme l'a exprimé notre premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis.

«2016 sera pour vous, comme pour nous, ce que nous en ferons! »

Avec toute mon amitié, que le courage et l'audace nous envahissent en 2016.